Service

Pensions de famille

Les missions

Les pensions de famille du CASP (3 structures réparties sur le territoire Nord et Est Parisien – 11e, 12e, 18e) accueillent au total 87 personnes isolées, en situation de grande précarité sociale. Les logements proposés sont meublés et pérennes et permettent aux résidents de bénéficier d’un accompagnement personnalisé et collectif, valorisant la convivialité et l’intégration dans l’environnement social. Les résidents, qui présentent des difficultés psychosociales variées (ruptures sociales, familiales, affectives, professionnelles, parcours d’errance locative, de rue, troubles psychiques, addictions…), se voient proposer un accompagnement social global mené par un binôme d’hôtes de maison dont les missions s’articulent autour de l’animation de la vie du site, le soutien aux personnes dans l’appropriation de leur logement et d’une vie en collectivité, l’accompagnement administratif, la prévention santé, l’accès à la culture et la citoyenneté, l’insertion à l’environnement territorial et l’ouverture vers l’extérieur via les partenariats.

Le public accueilli

Le public Pension de Famille est constitué de personnes isolées, dont la situation d’isolement et d’exclusion ne permet pas d’intégrer des logements relevant d’une « autonomie » plus affirmée.

Données spécifiques à l’activité

Environ 25% de la file active globale dispose aujourd’hui d’un suivi régulier en santé mentale. Nous estimons cependant que 19% de plus pourraient bénéficier de ce type de suivi. L’incurie sanitaire est une problématique questionnant les limites de l’accompagnement social proposé dans les pensions de famille. Au regard des difficultés comportementales occasionnées auprès des équipes devant faire face à des blocages en terme de communication, d’agressivité et ou de détresse, le service a renforcé son effectif par la présence de stagiaires, d’une art-thérapeute et l’intervention ponctuelle de psychologues.