Référent

Hébergement Logement

Publics
  • Femme
    Femmes isolées
  • Homme
    Hommes isolés

Les missions

La référente hébergement/logement de la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis a pour rôle d’enregistrer les demandes d’hébergement des personnes détenues, via le logiciel SIAO, afin qu’ils puissent trouver une solution d’hébergement à leur sortie de détention. Le référent hébergement-logement a également pour objectifs de diversifier le partenariat avec les structures d’hébergement/logement et de diffuser l’ensemble de ces informations au sein du SPIP. Ces partenariats permettent également de travailler en commun sur les demandes de placement à l’extérieur ou sous surveillance électronique de certaines personnes détenues dans le cadre de leur aménagement de peine.

Le public accueilli

Personnes détenues majeures et mineures, principalement des hommes.

Données spécifiques à l’activité

La référente hébergement/ logement a mené une enquête au quartier « arrivants » sur la problématique de l’hébergement et du logement des personnes nouvellement incarcérées. 25% des personnes interrogées indiquent n’avoir aucune solution d’hébergement à la sortie de détention et 26% indiquent ne pas avoir de domiciliation. Cette enquête met en lumière la question centrale de l’hébergement dans l’accompagnement des personnes détenues dans leur projet de réinsertion.

La crise sanitaire et les mesures de confinement ont impacté le travail de la référente de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis qui n’a pas pu accéder à l’établissement pendant plusieurs mois. Par conséquent, les demandes SIAO de plusieurs personnes sortantes de détention n’ont pu être réalisées. Cela a été particulièrement dommageable dans un contexte où beaucoup de personnes sont sorties de détention en libération anticipée avec l’application des mesures exceptionnelles mises en place dans le cadre de la crise sanitaire.